3001, FINAL ODYSSEY

When I learned that « 2001, A Space Odyssey » by Stanley Kubrick, was to be adapted by Ridley Scott, as a series, I wondered what could be the title today. We are in a time, where the movies adaptations have become common (Star Wars, Batman…), sometimes with a great success.
For his opening title, Kubrick had made the choice easy but extremely effective an epic symphony celebrating the sunrise.
A starting point for these circular shapes, ubiquitous, obsessive in the film, or this rectangular monolith symbol sprawling communication network in space, and these sets of mirrors, oppositions, graphics symmetries that make this movie is the most visual and narrative experience. A revolution.

So I try to imagine what would be the opening title for this new series, « 3001 », inspired by the last Arthur Clarke’s book. The technology has evolved considerably, Humanity has colonized the solar system and discovered a supernova destroyed a solar system similar to ours. They suspect that it was caused by the same alien of the first opus « 2001, space odyssey »…

———–
———–

Quand j’ai appris que « 2001, l’odyssée de l’espace » de Stanley Kubrick, allait être adapté par Ridley Scott, sous forme d’une série, je me suis demandé ce que pourrait être aujourd’hui ce générique. Nous sommes dans une période cinématographique où les adaptations sont devenues monnaie courante (Star Wars, Batman…), avec parfois de belles réussites à la clé.

Pour son générique, Kubrick avait fait le choix simple mais terriblement efficace d’une symphonie épique célébrant le lever du soleil.
Un point de départ pour ces formes circulaires, omniprésentes, voir obsessionnelles dans le film, ainsi ce monolithe rectangulaire symbole d’un réseau de communication tentaculaire dans l’espace, et ces jeux de miroirs, d’oppositions, de symétries graphiques qui en font une des expériences visuelles et narratives les plus révolutionnaires du septième art.

Je me suis donc prêté au jeu de créer un générique, tel que je l’imaginerais pour cette nouvelle série, « 3001 », issue du dernier livre de Arthur Clarke. La technologie ayant fortement évolué, l’Humanité a colonisé tout le système solaire et découvre qu’une supernova a détruit un système solaire proche du notre. Ils soupconnent qu’elle a été provoqué par la même super-puissance extraterrestre du premier opus…

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!